Comment bien retirer de l’argent sans (trop) se faire avoir par les banques ?

A cette question, j’ai trouvé la réponse quasiment à la toute fin de mon séjour et si j’avais su plus tôt, j’aurais très certainement fait différemment.

Avant toute chose, le moyen que je vais vous présenter n’est pas forcément le plus « économique » mais vu que je n’avais rien anticipé, j’ai du retirer de l’argent en liquide sur place avec ma « Gold Mastercard ». En effet, vous êtes peut-être familiers avec des moyens de paiement un peu plus exotiques comme les Travelers chèques ou autres, ou peut-être vous avez plus à l’idée de prendre une grosse somme d’argent en liquide et de la faire changer par la suite dans des bureaux de change mais dans tous les cas, vous serez très probablement amenés à retirer de l’argent à un moment ou un autre.

Avant d’entamer les explications, mon premier conseil est d’avoir avec soi au moins deux cartes bancaires. L’idée étant d’utiliser celle où vous avez le moins de frais en premier et d’en avoir une seconde en dépannage si vous ne pouviez pas retirer d’argent avec la première pour une quelconque raison (ça m’est arrivé deux fois et j’étais bien content).

Les différents frais supplémentaires lorsque vous retirez

  • La banque locale prend une commission sur le retrait.
  • Votre banque prend une commission sur les retraits effectués à l’international
  • Le taux de change en vigueur au moment où vous retirez varie
  • La banque locale peut appliquer son propre taux de change

Exemple concret d’un retrait en Thaïlande

Personnellement, ma banque me facture 2% du montant retiré, mais voyons un exemple concret :

Vous êtes en Thaïlande et vous venez de débarquer au Suvarnabhumi après de longues heures de vol. La première chose que vous faites généralement c’est de retirer de l’argent pour pouvoir aller vers le centre ville, acheter à manger, et accessoirement payer votre guesthouse.

Vous allez donc à un ATM (distributeur automatique) et demandez 8000 baht. Le taux de change au moment ou vous retirez est 40 baht pour 1 euro, pour faire simple.

Premièrement, l’ATM risque de vous proposer son propre taux de change, disons 38 baht pour 1 euro. A ce moment là il faut REFUSER ce taux et appuyer sur non car il ne sera très probablement pas à votre avantage.

Ensuite, on vous dit que si vous voulez votre argent, cela vous en coutera une commission supplémentaire de 150 baht, et ce, quel que soit le montant retiré. De toute façon, vous n’aurez pas le choix si vous voulez vos baht.

Résumons, pour 8000 baht demandés + 150 baht de commission de la banque locale convertis au mauvais taux de change proposé par la banque locale, somme à laquelle votre banque ajoutera une commission de 2%, cela nous fait :

  • ((8000 + 150) / 38) * 1.02 = 218.76€
  • Alors qu’en réalité, 8000 baht bruts valent :
    8000 / 40 = 200€
    Dans le pire des cas vous perdez 18.76€
  • En refusant le taux de change, on obtient ceci :
    ((8000 + 150) / 40) * 1.02 = 207.83€
  • Et encore mieux, en ne se faisant pas facturer de commission par la banque locale, on arrive à cela :
    (8000 / 40) * 1.02 = 204€
    Ce qui est est quand même beaucoup mieux que 218.76€, une différence de plus de 14€ pour 200€ voulus.

Imaginez que vous faites 10 retraits pendant votre périple, vous pourriez donc dépenser 2187,60€ au lieu de 2040€, voire même 2000€ si votre banque ne vous applique pas de frais.

Une économie potentielle de plus de 187€ !

L’astuce est donc d’une part, soit de retirer une grosse somme d’argent afin de ne pas se faire facturer une commission à chaque fois, soit de connaître les « bonnes banques » dont voici mon retour d’expérience.

Les banques qui ne prennent pas de commission

La liste n’est pas exhaustive.

  • Thaïlande
    • Krungsri Bank (Bank of Ayudhya)
      Dans cette banque, il faut impérativement retirer de l’argent au guichet car les ATMs facturent 150 baht sinon
  • Laos
    • Pas trouvé de solution idéale, de plus la limite par retrait est généralement 1,000,000 kip auxquels s’ajoutent une commission de 30,000 kip
  • Cambodge
    • Canadia bank
      Aucun frais supplémentaire, pas même dans les ATM. Parfait.

Si vous arrivez à minimiser les frais supplémentaires que les banques locales sucent sur votre dos et qu’en plus votre banque n’a qu’un faible taux sur la commission qu’elle se prend, ou encore mieux pas du tout, vous n’aurez ainsi pas à retirer des grosses sommes d’argent et ainsi minimiser le risque de perdre cet argent car vous en aurez moins sur vous.

L’idéal est donc d’anticiper et de choisir une banque dans votre pays d’origine – avant de partir – qui vous proposera le tarif pour les retraits à l’étranger le plus avantageux possible, avec idéalement zéro frais supplémentaire.

7 thoughts on “Comment bien retirer de l’argent sans (trop) se faire avoir par les banques ?

  1. larochececilestephane

    Bonjour. Je suis dans la recherche active d’une banque, voire de 2 banques pour nous accompagner lors de notre projet. Je n’avais pas compter sur les frais des banques locales (pauvre naïve!!), y a pas à dire, on est des vaches à lait dans ce monde de requin!! Question indiscrète, quelle est ta banque au final?
    A bientôt!
    Cécile

  2. mika Post author

    Bonjour Cécile,

    Effectivement ce sont des paramètres à ne pas négliger ces banques!

    Actuellement et après de nombreuses comparaisons j’ai 2 cartes bancaires :

    - une chez ING Direct (gold mastercard)
    Cotisation annuelle : 0€, Frais de retrait à l’étranger : 2% du montant avec un minimum de 0,5€ par opération
    - une chez Boursorama (visa premier)
    Cotisation annuelle 0€, Frais de retrait à l’étranger : 1,99% quel que soit le montant

    Pour résumer :
    - 0€ de frais de cartes bancaires à l’année
    - une visa et une mastercard qui se complètent quand l’une ou l’autre n’est pas acceptée ou pour toute autre raison imprévisible
    - des assurances incluses grâce à ces cartes « premium »

    Si jamais vous êtes intéressée par une de ces deux banques, je peux vous parrainer ;-)

    Merci et à bientôt!

  3. Majda

    Incroyable ! Super l’astuce de retirer au guichet. Nous sommes actuellement en Thaïlande, nous essayons demain ! J’espère sincèrement que l’on va gagner sur les commissions … parce que ca revient cher dis donc ! Et je ne me vois pas voyager en backpackers avec 50 000 baht lol.

    Merci pour ton article ! Il est top !

    1. mika Post author

      Majda, étant donné l’ancienneté relative de l’article, je vous conseillerai de demander quand même à la banque si elle prend des frais. A l’heure actuelle, la majorité des banques facture 200 baht de frais au distributeur. Les conditions peuvent aussi avoir changé depuis…
      La meilleure chose à faire reste encore de prendre du liquide en euros et de le faire changer sur place.

  4. Jérôme

    Bonjour

    je suis parti en Thailande fin janvier 2016, puis un mois aux Philippines, puis suis revenu en Thailande.

    En France je suis à la Banque postale. Carte bleue Visa .

    ( je n’étais pas au courant pour l’astuce de la Krungsri Bank (Bank of Ayudhya) l’argent au guichet )

    Pour un retrait de 10000 baths ( environ 250 $ ) aux distributeurs automatiques ATM en Thaïlande ce 4 mars 2026
    j’ai payé 200 Baths de commission ( environ 5€ ) . ( Ils vous préviennent d’ailleurs sur l’écran ) ( et non plus « seulement » 150 baht )

    puis je vois le lendemain sur mon compte, par internet, que la Banque postale m’a prélevé pour ses propres commissions 9,42 €

    les 10200 B m’ont été convertis au taux de 1THB = 0,026078EUR , soit 1 euro = 38,346 bath, soit 266 € débités

    ce qui est un taux correct ( taux moyen officiel le 5 mars 1,00 THB = 0,0256932 EUR, soit 1€= 38,92 bath )

    donc ça fait environ 15 € de frais pour 261 € effectivement changés, soit 5,7% de frais.
    Autrement dit pour les Nuls, si vous utilisez les distributeurs en Thailande, pour 100€ retirés en monnaie locale, vous payez 5,7€ de frais.

    il faut aussi savoir que les montants maximum que l’on peut retirer sont limités , normalement à 20000 Baths à chaque retrait au distributeurs. comme ça ils s’en mettent plein les poches en frais fixes.
    Or j’ai essayé ce montant max, et ça n’a pas été possible.

    il faut évidemment retirer ce maximum car une part des frais sont fixes.
    Pour les nuls, ça veut dire : que vous retiriez 500 baths ou 15000 baths, vous en avez déjà pour 200 baths de comm fixe + celle de votre banque.
    Aux Philippines, c’est le même tabac, mille sabords : 10000 pesos ph maxi par retrait, soit environ 200€

    heureusement, j’avais emporté avec moi 1500 € en liquide, changés au fur et à mesure sur place , , ça m’a évité de f… en l’air 80 € en frais bancaires.

    Il y a des coffres dans beaucoup les chambres en Asie, sinon je planquais mon portefeuille derrière l’armoire, de toutes façons ma chambre n’a jamais été « visitée » . je laisse toujours passeport, carte bleue, et l’essentiel de mon fric, à l’hôtel.

    Les taux varient beaucoup d’un « money changer » à l’autre. Eviter les guichets de change des aéroports, ou changez y un minimum pour payer le transport vers la ville.
    Car si vous changez n’importe où et que pour 1 € l’on vous donne 36 baths au lieu de 38 baths, mine de rien ces 2 baths de différence ça vous fait l’équivalent approximatif des 5% de frais bancaire que vous vouliez éviter.

    En Asie ils sont plutôt honnêtes, pas comme en Roumanie où les changeurs prétextaient un cours de chèque de voyage et une fois signé vous perdiez un quart de votre montant! Forbans!
    A chaque paiement de commerçant par carte bleue, la Banque postale prend paraît-il une commission, mais ça je ne l’ai pas essayé.

    Autre chose : prévenez votre agence que vous partez, sinon votre carte bleue visa sera inutilisable qu’ils disent.

    Autre chose, paradoxale car je viens de perdre une heure sur cette question: considérez aussi votre temps et vos efforts. ne perdez pas une demie journée à essayer de gagner 20 centimes…

    Conclusion: emmenez votre fric en liquide , comparez un peu les taux des money changer.

    Bon voyage, car la Thailande est un pays …bath!

    Jérôme F.

  5. Sina

    Bonjour. Nous partons en thailande au mois de décembre mais nous, nous posons beaucoup de question alors : Arrivés en thailande nous voudrions changeais les € en Baht mais d’après vos commentaires ou est-ce qu’on pourrait(l’endroit) changer pour avoir moin de frais ? Merci de m’indiquer vos réponses..

  6. Julien

    L’article date un peu, mais ça donne déjà une base de recherche.

    Quelques précisions :
    - Au Laos : 20.000 LAK/retrait chez BCEL ; 40.000 LAK/retrait chez BFL ; 40.000 LAK/retrait chez ANZ ; 3%/retrait chez JDB (infos de mai 2016) ;
    - Pour avoir des LAK, j’avais calculé qu’en dessous d’un montant de 200€, c’était plus avantageux de faire un échange € –> kips dans un bureau de change (donc déjà avoir des euros sur soi) que de faire un retrait avec ma carte Number 26 (cf. plus bas). Impossible d’en faire une généralité d’après une seule expérience, mais bon à savoir ;
    - Au Cambodge : il semble la Canadia Bank ne fasse plus de retraits gratuits (info à vérifier, mais corrélée par plusieurs posts sur internet) ;
    - Certaines banques, notamment en ligne comme Number26, proposent des retraits à l’international « sans frais ». Ça veut juste dire que EUX ne prélèvent pas de frais, mais la banque locale chez qui vous retirez de l’argent peut appliquer des frais. Ça peut être une solution pour réduire les coûts (je suis chez Number26 et j’en suis très satisfait : un compte courant gratuit avec CB MasterCard gratuite et retrait à l’international « sans frais »).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>