Les objets indispensables à ne surtout pas oublier

Passons en revue ce qu’il faut absolument ne pas oublier et pourquoi.

Une lampe torche qui tient la route

La lampe torche c’est LE truc à avoir.

  • Elle servira à vous éclairer en pleine nuit dans les endroits peu éclairés (les lampadaires ne sont pas légion)
  • Elle servira aussi à visiter des grottes (et accessoirement ne pas avoir à en louer une à l’entrée)
  • Elle servira à aller dans votre lit lorsque l’interrupteur sera à l’opposé de la pièce
  • Elle servira à lancer des SOS quand vous serez perdu (mais ne comptez pas trop qu’on vienne vous chercher :D )
  • Elle servira à vous curer les pieds dans les endroits faiblement éclairés
  • Elle palliera aux coupures d’électricités sur les îles

Choisissez une vraie lampe bien solide, compacte, et lumineuse, voire une frontale selon vos besoins.
J’avais choisi la Fenix E11. Ca coute entre 20 et 30€ sur ebay et c’est une lampe ultra compacte, solide et étanche qui marche avec une pile AA. L’autonomie est très correcte et surtout l’éclairage n’a RIEN à envier aux petites lampes Castorama à 2€. La différence était flagrante quand je visitais des grottes, j’éclairais au moins 10x plus que les grosses torches en plastique toutes pourries alors que la mienne était toute petite.

Fenix E11, comparée à une pile AA

Fenix E11, comparée à une pile AA

Un couteau suisse

Avec la lampe torche, probablement le truc le plus important à prendre.
Sans lui, vous ne pourrez pas ouvrir vos bières. Vous ne pourrez pas non plus couper de la ficelle (ou plus difficilement), enfin bon, le couteau suisse saura toujours avoir une utilité.

Par exemple, en faisant du snorkeling  j’ai marché sur un oursin en pleine île déserte (Ko Rong, Cambodge) et n’espérez pas aller aux urgences. Mon brave couteau suisse, couplé à de l’alcool m’a permis de m’ouvrir un orteil pour retirer l’indésirable épine restée coincée un demi centimètre plus bas sous ma peau.

Couteau suisse très pratique, qui rentre facilement dans une poche

Couteau suisse très pratique, qui rentre facilement dans une poche

Un briquet

Le briquet vous permettra d’acheter sereinement vos clopes dans ces pays où lur prisx donnerait presque envie de se mettre à fumer.
Non, bon ok c’est pas le bon argument. mais un briquet à forcément son utilité aussi (comme désinfecter son couteau suisse avant de commencer à se charcuter ou allumer un cierge dans l’espoir que l’électricité revienne). Mais demandez aux ex-candidats de l’émission Koh Lanta si ils rêvaient pas d’en avoir un, de briquet hein ?!

img_briquet

De la ficelle

Que ce soit pour réparer une sangle cassée, attacher des trucs ensemble ou saucissonner un rôti de veau, la ficelle aura forcément son utilité à un moment donné.

img_ficelle

Un rouleau de PQ / des mouchoirs

Il fait bien de commencer son voyage avec un rouleau de PQ ou des mouchoirs car d’une part il ne sera pas systématiquement proposé, et puis on a toujours besoin d’essuyer quelque chose. De plus, plus vous mangerez de piments, et plus vous devrez vous moucher.

img_rouleau_pq_papier_toilette

Finir un article sur un rouleau de PQ, ça fait toujours plaisir :)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>