Le minibus (ou minivan)

minibus_minivan_toyota_hiace_thailande

Minibus « classique »

Les minibus sont des véhicules qui occupent une place prépondérante en Thaïlande, un peu moins au Laos et encore un peu moins au Cambodge. Ils sont très répandus et vous les remarquerez très rapidement dans le paysage routier.

Pour les reconnaître, rien de plus simple : ils sont blancs et ce sont des Toyota HiAce dans plus de 90% des cas.
Ils sont aussi bien utilisés pour relier deux villes que pour balader les touristes dans des circuits à la journée.

Quelques faits intéressants

Un minibus peut contenir environ 12 à 15 personnes, plus le chauffeur.

Ils peuvent indifféremment être essence ou diesel.

Le minibus n’est pas nécessairement plus cher que le bus classique.

Les minibus font partie des véhicules les plus rapides sur les routes. Non pas parce qu’ils sont puissants, mais parce TOUS les chauffeurs de minibus se prennent pour Ayrton Senna, et d’autant plus si c’est une motorisation essence, car ça rugit plus fortement et ça grimpe plus haut dans les tours. C’est un phénomène inexpliqué mais avéré.

Le tuning de minibus est une pratique très largement répandue, ce qui rend les propriétaires pas peu fiers de leur engin de transport de viande touristique. Parmi les accessoires les plus fréquemment modifiés, il y a les jantes, les leds bleus, les stickers ou encore les capots « carbone ».

configuration_interieur_minibus_minivan_toyota_hiace_thailande

Configuration intérieure classique d’un minibus

Doubler sinon rien

A chaque fois que je prenais un minibus, le chauffeur cherchait toujours à doubler tout ce qui se trouvait devant lui : vélo, moto, autobus, voiture, tuk-tuk, aucune différence. Toute ce qui gène le passage du minibus devient subséquemment une proie à éliminer.
Le chauffeur du minibus roule vite, très vite, et il ne s’en cache pas. Le véhicule qui le précède se trouve généralement à un mètre ou deux de son pare-chocs, et la pression infligée par l’utilisation outrancière du klaxon en finira de faire céder la pauvre âme innocente qui aura eu le malheur de s’être retrouvé sur son chemin.

Pareillement dans les routes de montagne, la succession de chicanes suscite une forte excitation du chauffeur, qui se transforme ainsi en chauffard. Les pneus crissent dans les virages, les passagers s’accrochent à ce qu’ils peuvent, et parfois même, demandent au conducteur de s’arrêter pour vomir, ou bien de ralentir (parfois en vain). True story.

minibus_minivan_laos_toyota_lexus_hiace_temple_luang_prabang

Minibus un peu tuning devant un temple à Luang Prabang, Laos

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>